Investir dans un premier bien locatif

L’investissement immobilier est devenu de nos jours, l’investissement le plus rentable. Vous avez décidé d’en profiter pour constituer votre patrimoine immobilier. Vous avez porté votre choix après vos recherches sur le bien locatif pour ses nombreux avantages comme par exemple les privilèges fiscaux très abordables avec un rendement locatif très attractif et la possibilité de se faire un complément de revenu en le mettant en location. Mais vous vous demandez comment s’y prendre pour faire un investissement dans un premier bien locatif. Cet article vous propose des étapes pouvant vous aider à faire un investissement rentable dans votre premier bien locatif.

Première étape : planifier votre projet

Pour réussir un premier investissement locatif, il faut une préparation préalable du projet. Vous ne devez pas vous lever du jour au lendemain et vous lancer. Sans une planification préalable, vous risquez fort de vous retrouver face à des difficultés qui peuvent facilement vous décourager. Aussi, un manque de préparation peut être source de perte ou de mauvais rendement. Il faut donc vous renseigner et avoir les bonnes informations avant de vous lancer.

Dans la préparation de votre projet, les types de questions que vous devez vous poser sont : quels sont mes objectifs ? Quelle est ma cible visée ? Que voudrais-je faire de mon bien ? Pensez également à vos plans futurs par rapport à ce bien immobilier : si vous voulez en faire une résidence principale plus tard ou non, si vous le voulez en bordure de mer ou non, etc. En tentant de répondre à ses questions, vous trouverez le lieu parfait qui vous convient pour satisfaire votre volonté.

Après avoir trouvé votre cible, par conséquent le type de lieu que vous désirez, il va falloir penser à l’endroit idéal qui répond à vos attentes. Il faut acheter votre bien dans un endroit qui répond à certains critères : un quartier bien placé et agréable à vivre avec possibilité de s’y rendre avec les transports en commun.

Deuxième étape : aller à la recherche de votre investissement

Faire un investissement nécessite de l’argent. Le type de bien que vous aurez acquérir dépendra fortement du budget du placement que vous pouvez faire dans votre investissement. Il faut comprendre que les perceptions mensuelles issues de la location du bien ne sont pas assez suffisantes pour couvrir l’échéance mensuelle du crédit sauf au cas où vous décidez de faire un prolongement du délai de remboursement ou de faire un apport personnel.

Nous vous recommandons d’opter pour un bien plutôt simple (un studio ou un deux-pièces en fonction du poids de votre budget). Mais si le budget que vous avez vous permet d’en faire plus, n’hésitez pas. Dans ce cas, vous serez face à plusieurs choix : vous pouvez par exemple opter pour un bien neuf ou un bien ancien. Le prix de l’ancien est souvent moins élevé que celui du neuf. À vous de voir selon votre budget. Seulement le coût de l’impôt est élevé avec un bien ancien. Le dispositif Pinel permet une réduction d’impôt de 12 à 21 % pour les biens neufs. Il faut donc faire votre achat conséquemment.

Troisième étape : le financement

Pour le financement de votre projet, votre apport personnel n’est pas une obligation, vous pouvez néanmoins l’investir en partie. Il n’est pas recommandé d’utiliser tout son apport personnel dans un investissement. Vous en aurez justement besoin pour obtenir un prêt immobilier.

De nos jours, la majorité de ceux qui s’achètent une résidence principale passe par le biais de l’investissement en bien locatif pour se constituer un patrimoine immobilier et bénéficier également des avantages fiscaux. Il ne faut donc pas se baser sur le fait qu’il s’agit d’un premier investissement en bien locatif pour ne pas le faire.

Au cas où vous possédez déjà une résidence principale, les organismes de prêt et les banques se basent sur le calcul du taux d’endettement pour faire un prêt.

Quatrième étape : mettre en location

Vous avez trouvé votre financement et vous avez déjà acheté votre bien. Il faut maintenant trouver des locataires. Mais avant, réfléchissez sur comment vous voulez louer votre bien : meublé ou vide ?

Il est constaté que les biens meublés sont plus rentables que les biens vides, le coût du loyer est élevé et les fiscalités abordables. À vous de voir selon votre budget.

Après cette phase, il faut trouver le locataire. Il est possible de le faire vous-même ou de le confier à un expert du domaine. Au cas où vous choisissez de confier la gestion de votre bien locatif à une agence immobilière, elle mettra son expertise en œuvre pour trouver le locataire et s’occupera également de toutes les démarches concernant le bail. Dans le cas échéant, vous devez le faire vous-même.

Concernant le prix du loyer, vous pouvez le fixer librement surtout pour les biens loués vides. Toutefois, la fixation du prix dépend également de la zone (surtout les zones tendues qui sont en manque de loyers). Il faut donc tenir compte de tous ces détails.

Cinquième étape : faire une déclaration du loyer

L’investissement immobilier locatif nécessite une déclaration de ce dernier. Pour ce faire, il faut le paiement des impôts en fonction de votre revenu foncier. Pour connaître votre régime fiscal, il faut nécessairement avoir une idée du montant de votre revenu foncier. Vous pouvez être sous un régime foncier (si revenu foncier inférieur à 15 000 €) ou un régime réel (si revenu foncier inférieur à 15 000 €).

L’investissement dans un premier bien locatif est une très belle opportunité de se construire un patrimoine immobilier et de se faire un revenu complémentaire s’il est fait suivant les règles de l’art.